03 février 2012

Le col de Côte Belle

 

Certes une randonnée vers le col de Côte Belle n’est pas une grande aventure… Cependant cette agréable balade reste un grand classique pour les randonneurs qui " font " le GR54. Le plus souvent ils viennent de Valjouffrey, enjambent le col de Côte Belle, passent la nuit au gîte de Valsenestre puis se lancent à l'assaut du col de la Muzelle…

Pour aujourd'hui, service minimum : nous nous contenterons d'un simple aller-retour au départ de Valsenestre. Trois petites heures de grimpette aisée (2290-1300=990 m de dénivelée) qui nous permettrons de prendre un bon bol d'air, de deviser gentiment en suivant un sentier facile et bien aménagé tout en admirant de magnifiques paysages et de curieuses "forêts pétrifiées" formées par d'audacieux amoncellements de lames de schiste.

Tout d'abord le large chemin suit le Béranger… Au niveau d'une bifurcation évidente nous laisserons le sentier qui mène au col de la Muzelle pour pénétrer dans de profondes gorges entre les combes des Echarennes et d'Aillot. Les agents de R.T.M (Restauration des Terrains de Montagnes) aménagent ici en ce mois de septembre 2011 de curieux barrages en bois et paille. Ces structures "réversibles", à la différence des digues en béton trop rigides, résisteront peut-être mieux aux fougueux déferlements des crues de printemps du Béranger qui dans un incessant cycle alternant obstructions et brutales chasses d'eau ravagent les terrains friables et schisteux de la gorge.

Côte Belle10

Il ne faut pas s'engager au fond de ces gorges, prenez un sentier à gauche dans le talus. Traversez une forêt aux essences assez variées. (Quelques arbres, particulièrement beaux sont marqués dans le cadre de la conservation de la biodiversité.)

Côte Belle11

Le vue se dégage peu à peu et le sentier débouche dans des pentes herbeuses. Le cheminement est rapidement plus "aéré" et la nature du terrain change. On rencontre bientôt les premières lames de schiste plantées vers le ciel, bien parallèles, comme au garde à vous!

Côte Belle05

Le pic du Clapier du Peyron, le col de La Muzelle et à l'extrême droite La Roche de la Muzelle sont magnifiques dans le soleil. (D'ailleurs le col de La Muzelle commence à me tenter : tous ces minuscules lacets marqués d'un peu de neige s'accrochent à une pente qui semble, d'ici, terrible et sont bien alléchants…)

Côte Belle12

Côte Belle02

Les lames de schiste sont de plus en plus étonnantes. Parfois elles me font penser à d'immenses livres ouverts tombés d'un rayonnage… leurs immenses pages pétrifiées pour l'éternité…

Côte Belle06

 

Un peu plus loin le sentier semble transpercé par de formidables lances. Ces hérissements naturels seraient-ils là pour nous dissuader de passer?

Côte Belle09

Côte Belle07

Sous ces amoncellements instables j'ai un instant de doute : quelle est la probabilité qu'un avion passe le mur du son au moment précis ou nous allons passer? Ce serait bien dommage, je n'aurai pas le plaisir de relater cette balade!!!

Le destin nous a été favorable… et nous voilà au col.

Côte Belle01

Un petit troupeau nous souhaite la bienvenue par quelques bêlements intéressés (On aurait du amener du sel pour lier amitié).

Côte Belle04

Un rayon de soleil, une brebis esseulée en contre jour et une bizarre luminosité étrangement "digérée" par mon petit Fuji X100 : il n'en faut pas plus pour être heureux de cette belle journée de promenade.

Posté par firstblogalain à 17:45 - - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 mai 2012

le col de la Muzelle au départ de Valsenestre

C'était en septembre 2011, quelques jours auparavant, il avait neigé en altitude… Nous étions en promenade vers le col de Côte Belle et la journée était splendide.

Le cheminement très agréable entre les étranges feuillets de schistes, le spectacle toujours renouvelé de la montagne à l'arrivée de l'automne, la chaleur du soleil, la caresse subtile d'un petit vent juste un peu rafraîchi par les glacières dispersées là-haut entre la Roche de la Muzelle et la pointe Swan…tout était harmonie.

Col Muzelle 03

Cependant tous les cinquante pas nous nous retournions pour regarder un fin zigzag couturant une bande de marne pincée entre le pic du Clapier du Peyron et la Roche de la Muzelle ! Déjà dans nos têtes le programme de la prochaine balade était fixé : Ce sera le col de la Muzelle depuis Valsenestre…

Col Muzelle 001

Ce sentier torturé, dessiné par un géomètre en goguette, est bien alléchant. La pente, de Côte Belle, semble extraordinairement raide. Nul doute que si on parvient à grimper par là on gagnera un gallon dans la hiérarchie des randonneurs ! Aujourd'hui on s'échauffe et demain on relève le défi.

Col Muzelle 01

Voilà comment on se retrouve un peu plus tard à suer dans la petite centaine de "tournicotis" qui balafrent audacieusement la montagne en direction du col de la Muzelle.

Col Muzelle 08

Mettons tout de suite les choses au point. Cette randonnée n'est pas difficile, comme souvent en montagne les passages sont plus faciles qu'il n'y parait. (Lorsque vous montrerez vos photos il ne faudra surtout pas le dire !).

Donc départ de Valsenestre, progression le long du Béranger et à la bifurcation du GR54 tendez le bras à gauche pour suivre le ruisseau des Combes . Rapidement vous rencontrez un point d'eau à la Fontaine de Langouna. Le sentier permet, alors, de prendre assez rapidement de l'altitude.

La lumière du petit matin n'est généralement pas très favorable :

col Muzelle 12

col Muzelle 13

Ce soir, par contre, l'ambiance sera bien différente :

Col Muzelle 06

Peu de lacets dans cette première partie de randonnée, et presque toujours en point de mire cette étrange bande de lias schisteux sombre pincée entre le granite du Clos Peyron et le gneiss de La Muzelle. (J'espère ne pas me tromper, je ne suis pas fort en géologie…)

Col Muzelle 10

La marche est aisée, rapidement vous croiserez la cabane du Ramu.

Col Muzelle 07

Derrière vous le Pic de Valsenestre sort de l'ombre brumeuse du petit matin…

Petit à petit le sentier gagne le pied du "mur" de lias . L'effet de perspective le tasse et il a moins fière allure maintenant.

col Muzelle 14

col Muzelle 15

col Muzelle 17

col Muzelle 16

Il ne reste plus qu'à suivre le sentier et de zig en zag vous déboucherez au niveau de la brèche à 2625 m d'altitude…

Col Muzelle 02

Col Muzelle 11

La vue est toujours très belle vers le sud

Col Muzelle 05

Et vraiment exceptionnelle vers le nord..

Col Muzelle 04

Col Muzelle 09

Belle récompense au col en découvrant le lac de la Muzelle, le refuge blotti sur ses berges et au loin les toits de Bourg d'Arud

Posté par firstblogalain à 17:07 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 août 2013

Valjouffrey-un livre d'Hervé Champollion

L'année 2013 est incontestablement une belle année pour la littérature patrimoniale alpine sud Dauphinoise.

Quelques mois après la sortie de l'exceptionnel "Roizonne – Histoire illustrée de la vallée du mandement de Rattier-" de Danièle Vuarchex voici un autre ouvrage qui fera date :

Valjouffrey_1

 

Valjouffrey_2

Après l'exploration méticuleuse et érudite de la vallée de la Roizonne sous la houlette de Danièle Vuarchex, nous sommes maintenant entrainés par Hervé Champollion dans un tourbillon de belles images glanées dans les montagnes du Valjouffrey.

Valjouffrey_3

Au travers d'une chevauchée fantastique qui laisse un peu pantelant nous parcourons le Valjouffrey de la cluse, ou commence notre voyage jusqu'à Font Turbat, sous l'imposante et majestueuse face nord-ouest de l'Olan, ou s'achève notre randonnée.

Valjouffrey_5

Dans ce Haut Pays ou "la rencontre des chamois et des marmottes surprend moins que celle des hommes"(1) Hervé Champollion est un guide au goût esthétique subtil. Chacune des 105 photographies du livre est un petit bijou. Il est exceptionnel de rencontrer une cohérence aussi parfaite des traitements photographiques du début à la fin d'un tel ouvrage. Chaque cliché est délicatement présenté. Les ciels sont denses et présents, les fonds de vallée sont très lisibles, les cadrages sont millimétrés… Cette série de photographies présente une homogénéité remarquable.

Le Désert

Sachant comme il est déjà très difficile de "sortir" un bon cliché en montagne, on ne peut qu'être admiratif ! Notre époque est avare de compliments et il est de bon ton de dédaigner le talent d'autrui, c'est pourquoi j'insiste autant dans mes articles sur la qualité des œuvres que je présente. Ce livre m'a beaucoup plu, je prends un plaisir infini à en parcourir les pages muni de la carte IGN 3336 ET "Les Deux Alpes –Olan Muzelle et des photocopies des légendes que j'ai reliées dans un petit fascicule indépendant…

Valjouffrey_4

Merci monsieur Champollion pour ces heures de randonnée virtuelle et accessoirement pour la gentille dédicace que vous avez bien voulu porter (sans me connaître et grâce à l'entremise de Madame Troussier) sur mon livre lors de votre passage à la librairie La Gribouille à La Mure d'Isère.

Valjouffrey_6

Je veux tout de même vous dire que votre talent m'a fichu un sacré coup au moral : j'estimais avoir fait quelques progrès ces derniers temps en matière de photographie et à cause de vous je mesure tout le travail qu'il me reste à accomplir !!!

 

Ces deux liens vous mènerons vers les sites d’Hervé Champollion. Ils vous permettrons de bien appréhender la qualité des œuvres de ce grand photographe :

www.editionsterresneuves.fr
www.hervechampollionphotographie.fr
Je vous souhaite beaucoup de plaisrir à les consulter....

(1)   Texte page 7 du livre