01 avril 2008

Marmottes

"Sur les midi, Dame Marmotte s'est arrêtée net dans sa tournée d'affaires. Puis elle a sauté debout sur un rocher, la tête un peu de côté et les sens en alerte. Elle demeurait parfaitement immobile. Juste son bout de nez cueillait au vol les confidences du vent.

Sa mère avait fait de même, et la mère de sa mère également, car sa race avait eu le loisir d'apprendre à redouter les bipèdes stupides et sauvages qui ne peuvent voir un oiseau sans lui jeter une pierre, une marmotte sans fourgonner immédiatement dans son trou et démolir l'harmonie du vestibule. (Après quoi, ils s'en vont bredouilles.)

Dame Marmotte demeura donc sur place, comme pétrifiée, jusqu'au moment où nous tournâmes le coin. Alors, elle lança un coup de sifflet à faire démarrer un express. Signal d'alarme destiné à prévenir la colonie de l'approche d'un grand péril.

Ceci fait, elle donna encore deux ou trois bons coups pour son propre plaisir : elle nous siffla abondamment. Elle nous siffla, exactement comme l'on siffle de mauvais acteurs. Et puis, l'âme satisfaite, bascula de son perchoir et rentra chez elle. Alors, nous vîmes qu'il y avait une pierre de moins sur la moraine, et c'est tout ce que nous en sûmes jamais."

Samivel : L’amateur d’abîmes

IMG_6319_210_297
Clic gauche sur photo = agrandissement

IMG_6322_210_297
Clic gauche sur photo = agrandissement

IMG_6335_210_297
Clic gauche sur photo = agrandissement

Posté par firstblogalain à 17:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]