01 avril 2008

Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ?

L'hiver en Matheysine peut devenir une véritable épreuve.
L'ennui, la solitude aussi parfois, pèsent sur le moral...

" Qu'on laisse un roi tout seul sans aucune satisfaction des sens, sans aucun soin dans l'esprit, sans compagnie, penser à lui tout à loisir et l'on verra qu’un roi sans divertissement est un roi plein de misères… "

Pascal

Quelques jours de vrai mauvais temps et l’ennui s’installe…
Belle occasion  de relire « Un Roi sans divertissement » de Jean Giono.
Le livre n’est pas disponible …
Quelques photos maquillées d’une touche de sang
remplaceront mille mots érudits.

matheysine58

matheysine59
Clic gauche = agrandissement de la photo
Midi, la Pierre Percée dans une trouée de blizzard

Le film réalisé par François Leterrier vous enchantera par son atmosphère, sa couleur, sa lumière et vous permettra certainement d'effectuer une lecture plus approfondi du livre...

unroisansdivertissementlefilm

Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient ?
complaintebrel_extrait

Pourtant les hôtesses sont douces
Aux auberges bordées de neige
Pourtant patientent les épouses
Que les enfants ont pris au piège
Pourtant les auberges sont douces
Où le vin fait tourner manège
Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient

Pourtant les villes sont paisibles
Où tremblent cloches et clochers
Mais le diable dort-il sous la bible
Mais les rois savent-ils prier
Pourtant les villes sont paisibles
de blanc matin en blanc coucher
Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient

Pourtant il nous reste à rêver
Pourtant il nous reste à savoir
Et tous ces loups qu'il faut tuer
Tous ces printemps qu'il reste à boire
Désespérance ou désespoir
II nous reste à être étonné
Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient

Pourtant il nous reste à tricher
Etre le pique et jouer cœur
Etre la peur et rejouer
Etre le diable et jouer fleur
Pourtant il nous reste à patienter
Bon an mal an on ne vit qu'une heure
Pourquoi faut-il que les hommes s'ennuient

                                                 Jacques Brel


matheysine57
Clic gauche = agrandissement de la photo
Un porte vers le néant ?


matheysine62
Clic gauche = agrandissement de la photo
Cholonge dans le brouillard d'hiver...


matheysine63
Clic gauche = agrandissement de la photo
Soleil d'hiver !


matheysine56
Clic gauche = agrandissement de la photo

«Si j'invente des personnages et si j'écris, c'est tout simplement parce que je suis aux prises avec la grande malédiction de l'univers, à laquelle personne ne fait jamais attention : c'est l'ennui. Au fond, pour moi, si on voulait une description de l'homme, l'homme est un animal avec une capacité d'ennui. Le chiens ne s'ennuient pas, les animaux ne s'ennuient pas, les animaux domestiques ne s'ennuient pas, même pas les moutons, mais les hommes s'ennuient, ils ont la capacité d'ennui. De là, la création de tous les vices, de là, la création de tout ce que vous pouvez imaginer, de là, les crimes, parce qu'il n'y a pas de distraction plus grande que de tuer; c'est admirable; la vue du sang est admirable pour tout le monde.»

Lien :Jean Giono



Posté par firstblogalain à 17:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]