27 avril 2008

L'hiver en Matheysine avait été rude cette année là ...

IMG_5036__lune006
Clic gauche sur photo =agrandissement ...
Ce jour la on se sentait un peu hors du monde aux Gonthéaumes. Le mauvais temps, le froid humide et pénétrant, le brouillard s'acharnaient sur le hameau. L'hiver s'éternisait et envahissait les esprits...

"De temps en temps la neige s'arrête de tomber. Le nuage se soulève. Au lieu de couper la flèche du clocher au ras de la girouette, il ne coupe plus que la pointe, ou même il découvre la pointe se déchirant en petits flocons sur son pointu.
C'est suffisant. On voit le désert extraordinairement blanc jusqu'aux lisières extraordinairement noires des bois, sous lesquels il peut y avoir n'importe quoi, qui peut faire n'importe quoi. Le soir tombe. Se lève un tout petit vent qu'on n'entend pas. Ce qu'on entend, c'est comme une main qui frôle le contrevent, ou la porte, ou le mur ; un gémissement ou un sifflotis qui se plaint, ou au contraire. Un coup dans le grenier.
On écoute. Père ne tire plus sur sa pipe. Mère tient en suspens la poignée de sel sur la soupe. Ils se regardent. Nous regardent. Père soupire et son soupir emporte un mince petit fil de fumée. Ce qu'il faudrait, c'est que le bruit recommence. On est aux aguets, justement pour le juger tout de suite, dangereux ou pas. Mais, silence maintenant. On ne sait pas. L'indécision. Tout est possible. On ne peut pas juger."

Jean GIONO : Un roi sans divertissement

IMG_5116024
Clic gauche sur photo =agrandissement ...

"L'hiver est dur, cette année, et jamais on n'a vu cette épaisseur de glace au ruisseau ; et jamais 0n n'a senti ce froid, si fort, qu'il est allé geler le vent au fond du ciel. Le pays grelotte dans le silence . La lande qui s'en va par le dessus du village est tout étamée de gel. Il n'y a pas un nuage au ciel Chaque matin, un soleil roux monte en silence ; en trois pas indifférents, il traverse la largeur du ciel et c'est fini. La nuit entasse ses étoiles comme du grain."

Jean GIONO : Regain

IMG_5081018
Clic gauche sur photo =agrandissement ...

" Nous autres, hommes et femmes d'ici, - et moi qui vous ressemble – nous ne sommes que des paysans, nous ne brillons pas par l'intelligence, ni vous, ni moi."

Jean Giono  :Village

Posté par firstblogalain à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]