18 avril 2010

Hier c'était le printemps.

Le matin frisquet et givré avait  laissé  place à un beau ciel bleu gentiane ...

Sapineige_creys


La haie avait enfin retrouvé toute son animation et le rouge-gorge familier, tout émoustillé, y menait grand tapage!

 

Rouge_gorge_1


Rouge_gorge_2


Le mulot osait y pointer le nez, encore tout frémissant, au-dessus des feuilles. Endormi et un peu groggy par l'air vif il s'était laissé facilement attraper...

mulot


A l'étage supérieur une véritable petite armée emplumée se déployait en ordre de bataille et le jeu de la vie et de la mort s'organisait à nouveau...

 Tourterelle


 

Faucon_crecerelle

Les pieds-de-chat étiraient leur cou de girafe ...

pieds_de_chat


Le promeneur en bras de chemise, le dos légèrement courbé, mine de rien, surveillait si quelques morilles (vraies ou fausses) n'auraient pas  la courtoisie de lui fournir son prochain repas...

 Fausse_ou_vrai_girolle

Aujourd'hui l'hiver est revenu.

Après quelques giclées de grésil ,de grosses patarelles ont blanchi le ciel... et l'orage a soudain grondé sous la neige du berger.

 Gontheaumes_neige_printemps

En fin de journée la pluie a repris son bruit de cliquetis sinistre et glacial, et demain le brouillard étouffera certainement tout le paysage dans un linceul mouvant gris et brun.

 Cholonge_brouillard


Gontheaumes_brouillard


La lumière glauque ne produit aucune ombre : tout est ombre…

Soleil_hiver


Toute la vie du ciel a disparu : les passereaux bagarreurs et bruyants ont mystérieusement disparu...
L'air est anormalement froid. Rafraîchi, certainement, par la neige qui a plâtré cette nuit le Grand Serre et le Tabor quelque part derrière le mur de brouillard à l'est…

Il en va ainsi de la météorologie en montagne : « climat soupe au lait » un jour beau, un jour mauvais…

Posté par firstblogalain à 16:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]