12 décembre 2015

Le col de la Vaurze en partant du Désert en Valjouffrey.

Carte_Vaurze-1A

Cette randonnée sur une portion du Gr 54 "Tour de l'Oisans" est facile et accessible à tous. Elle permet de jolis coups d'œil sur les toits du Désert et pour moi elle sera le moyen de tenir une petite promesse faite au printemps dernier…

Parce qu'une promesse, même petite, c'est important!

Fin mai j'avais discuté un bon moment avec le berger qui préparait l'estive de la cabane de Serveille. Une petite partie troupeau était déjà rassemblée un peu en dessous du Désert en Valjouffrey. Le chien joyeux et bienveillant allait et venait parmi les brebis. Je pense qu'il se présentait à elles et commençait à les discipliner…

5m3_2459C

5m3_2460D

J'ai senti le berger un peu tendu. La tâche allait être rude dans ce vallon délaissé et il faut bien penser que la responsabilité est grande, la solitude pesante et que la vie de berger n'est en aucun cas la vie rêvée des écrits romantiques…

Je lui avais promis une petite visite en septembre. Et ce 18 septembre me voilà sur le petit pont qui enjambe la Bonne. Le temps est pour le moins maussade mais une promesse est une promesse!

Le sentier, après la Bonne, serpente gentiment entre des murets de pierres sèches puis brusquement attaque les côtes du Rif sous la tête de l'Essart. Les muscles se réchauffent vite à cet exercice malgré la fraicheur du matin.

De temps à autre, au hasard des lacets et des trouées dans le brouillard, on aperçoit les toits du Désert en Valjouffrey.

dscf3067A

Ce soir, le beau temps revenu, la vue sera beaucoup plus belle! Patientez jusqu'à la fin de cet article et vous verrez... (enfin peut-être! car comme votre temps est certainement très précieux vous aurez sans doute "cliqué" ailleurs avant.)

Le ruisseau de l'Echarenne semble diminuer rapidement et disparait souvent dans la brume.

Ruisseau _echarenne

 

La montée est assez raide. Le sentier, par endroit peu commode, est cependant bien tracé. La cabane de Serveille surgit bientôt dans le brouillard. Elle est installée sur un grand replat qui domine le vallon d'un côté et le Désert de l'autre.

panorama482J

Aujourd'hui le confortable abri enveloppé de brume semble abandonné. Tout est étrangement silencieux et calme. Aucune sonnaille, aucun aboiement.

dscf3068B

J'aperçois enfin quelques brebis regroupées au dessus de la cabane. Elles semblent bien seules…

dscf3103A

Après quelques recherches autour de la cabane je décide de continuer vers le col. Avec un peu de chance je croiserai bien le berger sur le sentier.

dscf3069C

dscf3076_210_297_300ppiA

Je rencontre encore quelques moutons…

dscf3079_297_172B

Mais je ne croise ni berger ni chien!

dscf3081D

Le col de Vaurze est atteint en pleine solitude, le temps ne se lève toujours pas et ma promesse ne sera pas tenue…

dscf3093_210_297_300ppiC

Après une petite pause au col et un vague coup d'œil vers le Valgaudemar je suis redescendu un peu triste vers le Désert. Le temps s'améliore sensiblement et j'aperçois enfin le village en plein soleil.

dscf3141_210_297_300ppiE

Que c'est beau! Quelle harmonie dans ce paysage aménagé subtilement par des générations d'hommes attachés à leur "Pays", respectueux de leur environnement…

dscf3150_210_297_300ppiF

Cette fois le passage de la Bonne se fait sous un beau soleil et la lumière de l'après-midi est magnifique.

J'ai appris au village que le berger avait du redescendre avant la fin de l'estive. Maladie? Conditions trop rudes? Je n'ai pas pu savoir…Silence silence.

Novembre 2015: Je lis dans le Dauphiné Libéré que le loup a frappé du côté de la Chapelle en Valjouffrey. Deux brebis pleines ont été retrouvées égorgées et partiellement dévorées à 500 m du village…

Décidément la vie des bergers va devenir bien compliquée.