03 février 2012

Le col de Côte Belle

 

Certes une randonnée vers le col de Côte Belle n’est pas une grande aventure… Cependant cette agréable balade reste un grand classique pour les randonneurs qui " font " le GR54. Le plus souvent ils viennent de Valjouffrey, enjambent le col de Côte Belle, passent la nuit au gîte de Valsenestre puis se lancent à l'assaut du col de la Muzelle…

Pour aujourd'hui, service minimum : nous nous contenterons d'un simple aller-retour au départ de Valsenestre. Trois petites heures de grimpette aisée (2290-1300=990 m de dénivelée) qui nous permettrons de prendre un bon bol d'air, de deviser gentiment en suivant un sentier facile et bien aménagé tout en admirant de magnifiques paysages et de curieuses "forêts pétrifiées" formées par d'audacieux amoncellements de lames de schiste.

Tout d'abord le large chemin suit le Béranger… Au niveau d'une bifurcation évidente nous laisserons le sentier qui mène au col de la Muzelle pour pénétrer dans de profondes gorges entre les combes des Echarennes et d'Aillot. Les agents de R.T.M (Restauration des Terrains de Montagnes) aménagent ici en ce mois de septembre 2011 de curieux barrages en bois et paille. Ces structures "réversibles", à la différence des digues en béton trop rigides, résisteront peut-être mieux aux fougueux déferlements des crues de printemps du Béranger qui dans un incessant cycle alternant obstructions et brutales chasses d'eau ravagent les terrains friables et schisteux de la gorge.

Côte Belle10

Il ne faut pas s'engager au fond de ces gorges, prenez un sentier à gauche dans le talus. Traversez une forêt aux essences assez variées. (Quelques arbres, particulièrement beaux sont marqués dans le cadre de la conservation de la biodiversité.)

Côte Belle11

Le vue se dégage peu à peu et le sentier débouche dans des pentes herbeuses. Le cheminement est rapidement plus "aéré" et la nature du terrain change. On rencontre bientôt les premières lames de schiste plantées vers le ciel, bien parallèles, comme au garde à vous!

Côte Belle05

Le pic du Clapier du Peyron, le col de La Muzelle et à l'extrême droite La Roche de la Muzelle sont magnifiques dans le soleil. (D'ailleurs le col de La Muzelle commence à me tenter : tous ces minuscules lacets marqués d'un peu de neige s'accrochent à une pente qui semble, d'ici, terrible et sont bien alléchants…)

Côte Belle12

Côte Belle02

Les lames de schiste sont de plus en plus étonnantes. Parfois elles me font penser à d'immenses livres ouverts tombés d'un rayonnage… leurs immenses pages pétrifiées pour l'éternité…

Côte Belle06

 

Un peu plus loin le sentier semble transpercé par de formidables lances. Ces hérissements naturels seraient-ils là pour nous dissuader de passer?

Côte Belle09

Côte Belle07

Sous ces amoncellements instables j'ai un instant de doute : quelle est la probabilité qu'un avion passe le mur du son au moment précis ou nous allons passer? Ce serait bien dommage, je n'aurai pas le plaisir de relater cette balade!!!

Le destin nous a été favorable… et nous voilà au col.

Côte Belle01

Un petit troupeau nous souhaite la bienvenue par quelques bêlements intéressés (On aurait du amener du sel pour lier amitié).

Côte Belle04

Un rayon de soleil, une brebis esseulée en contre jour et une bizarre luminosité étrangement "digérée" par mon petit Fuji X100 : il n'en faut pas plus pour être heureux de cette belle journée de promenade.

Posté par firstblogalain à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,