26 décembre 2008

Adieu Emile Masse...

Le Dauphiné Libéré du 16 décembre nous apprend une bien triste nouvelle. Le plus vieux berger des Alpes, "notre" berger du Tabor s'est éteint à Entressen dans son pays de la Crau.

 

Article_Dauphin__Lib_r__Emile_Masse

Clic gauche sur photo = agrandissement 

Pendant plus de vingt-cinq il a été fidèle au difficile et magnifique alpage du Tabor de Matheysine. Déroulant ses journées entre les cabanes du lac Charlet et du clos de la Mouche. Ne marchandant, ni sa peine, ni sa gentillesse il était devenu un personnage incontournable. Cette montagne était devenue un peu la sienne et il a souhaité que ses cendres y soient dispersées…

 

Cretes_du_Tabor

Clic gauche sur photo = agrandissement


Perollier

Clic gauche sur photo = agrandissement

 

Je ne l'ai abordé que peu de fois, jamais bien longtemps, toujours à l'occasion d'une petite virée sur les flancs du Tabor mais je me souviens bien de ma première rencontre avec lui. Nous étions calés dans les replis de la Jonche sous Côte Dure et le Perollier. Il m'a prêté ses jumelles pour observer les marmottes et ce jour là Emile Masse m'a certainement inoculé irrémédiablement la passion des "hauts pays" qui ne m'a jamais quitté depuis…

 

Grand_Serre_et_Perollier

Clic gauche sur photo = agrandissement
 

J'ai toujours aimé aborder de bon matin le sentier de Côte Dure un œil sur la cabane du Charlet ( la cabane d'Emile Masse) tout en surveillant le soleil qui surgira derrière les crêtes du Tabor…

L'idéal est d'avoir juste le temps de redegringoler vers la Chinarde, de "surprendre" les chamois qui parfois se regroupent sous l'Oreille du Loup, et d'entendre précisément à ce moment les jappements clairs des chiens d'Emile Masse commençant sa journée de travail…

 

Chamois_Emile_Masse

Clic gauche sur photo = agrandissement


Reflet_oreille_du_loup

Clic gauche sur photo = agrandissement


 

La harde, si calme jusqu'alors, montre quelques signes de nervosité. Les têtes se tournent , les flancs frissonnent, les oreilles papillonnent… C'est le signal du mouvement, la vie reprend…

 

Taillefer_derriere_oreille_du_loup

Clic gauche sur photo = agrandissement
 

Il ne me reste plus qu'à me taire, les mots, (bien ou mal dits) importent peu, seul compte le souvenir. Lisez plutôt ce que dit Jean Giono des bavards dans "Que ma joie demeure" : 

"Cesse de profiter de ton avantage de poète. Ne me couvre plus d'image. Ne jette plus sur moi toutes ces images qui me lèchent avec leurs langues. Ne me parle plus de là-haut ou ta voix fait écho avec les étoiles. Je t'ai dit qu'il fallait peu de mots. N'en dit pas tant. Dis les justes…

 

 

Paradis_au_dessus_des_nu_es

Clic gauche sur photo = agrandissement

 

Le paradis des bergers ressemble peut-être un peu à ça…

 

Emile_Masse_a

 

En hommage voici quelques photos de marmottes, ces mêmes marmottes que j'ai observées, pour la première fois grâce à lui…

marmotte01

Clic gauche sur photo = agrandissement


 

marmotte02

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte03

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte04

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte05

Clic gauche sur photo = agrandissement



marmotte06

Clic gauche sur photo = agrandissement



marmotte07 

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte08

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte09

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte10

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte11

Clic gauche sur photo = agrandissement



marmotte12

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte13

Clic gauche sur photo = agrandissement


marmotte14

Clic gauche sur photo = agrandissement

marmotte15

Clic gauche sur photo = agrandissement


Posté par firstblogalain à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]