30 novembre 2008

Matheysine, terre d'inspiration.

La Matheysine est une terre d'inspiration pour de nombreux artistes ou écrivains. Les longs temps morts hivernaux, l'enfermement lié à la mauvaise saison alliés à la richesse paysagère et patrimoniale de ce territoire sont certainement propices à l'épanouissement d'une expression culturelle locale intense.


laboureur
Clic gauche sur photo = agrandissement

"Le laboureur, le corbeau et le serpent." Une fable de La Fontaine forgée dans le métal…Je vous laisse deviner ou cette photo a été prise : que le meilleur gagne !

Nombre de Matheysins ont voulu matérialiser leur attachement charnel à notre petite patrie en écrivant, en peignant, en composant, en sculptant etc. etc. ….
Parfois les œuvres produites sont naïves, quelquefois et particulièrement en matière de littérature, on s'aperçoit que la fonction "copier- coller" n'a pas été inventé par Bill Gates, mais bien souvent les résultats sont étonnants et méritent grand intérêt !
Toutes les compétences, tous les supports possibles et imaginables semblent avoir été utilisés et il me semble impossible d'en établir une liste exhaustive.
Du bricoleur recyclant de vieux matériaux récupérés pour "recréer" le puits Sainte-Marie de La Motte d'Aveillans

puits_ste_marie_jeu_boules
Clic gauche sur photo = agrandissement

à la vision artistique de Robert Ibanez se saisissant du même sujet ( la mine) et forgeant, dans un métal discipliné et humanisé sous ses doigts, une reproduction du puits du Villaret ou la charrette du livreur de charbon que de chemin parcouru ! Mais la démarche est bien identique. Au final les deux artistes rendent un même hommage à leur "pays"…

Puits_mine_Ibanez_1
Clic gauche sur photo = agrandissement

Puits_mine_Ibanez_2
Clic gauche sur photo = agrandissement

Charbonnier_Ibanez
Clic gauche sur photo = agrandissement

La mine, le charbon et toute l'industrie qui entoure cette activité emblématique a toujours été une source d'inspiration puissante.

Connaissez-vous la statue " Le coup de grisou" d'Abel Chrétien que l'on peut admirer dans le jardin de ville de la Mure…


Grisou_Abel_Chr_tien_1
Clic gauche sur photo = agrandissement

Grisou_Abel_Chr_tien_2
Clic gauche sur photo = agrandissement

Image d'Epinal, erreur technique (il n'y a pas de grisou dans les mines d'anthracite de la Mure…),style académique, mineurs figés dans un attitude héroïque et valorisante (avez-vous remarqué la perfection des musculatures…).

Grisou_Abel_Ch_tien_3
Clic gauche sur photo = agrandissement

Cette statue est une apologie du monde ouvrier et des mineurs matheysins!.

Grisou_Abel_Chr_tien_4
Clic gauche sur photo = agrandissement

Abel Chrétien sait aussi nous révéler toute l'humanité, la fragilité de ces hommes qui ont côtoyé jour après jour bien des dangers. Il utilise, alors, le bois (matière plus chaleureuse que la pierre).

Mineur_bois_Abel_Chr_tien
Clic gauche sur photo = agrandissement


Même les plus jeunes se saisissent du sujet et parfois l'impossible devient réalité .
Un film, un vrai film de fiction, a été tourné sur la mine de la Mure : Zone d'ombres

Le scénario est bien construit, la technique très maîtrisée, les acteurs, presque tous amateurs, jouent juste et fournissent ce surplus d'humanité qui manque parfois aux "films mercantiles" habituels…

Pochette_zone_d_ombre
Clic gauche sur photo = agrandissement

De l'aquarelliste jetant, en un geste définitif et sans remords possible, toute la poésie des paysages sur le papier au peintre utilisant tous les atouts et ressources de la peinture à l'huile en passant par le dessinateur dont l'arme favorite est bien souvent l'humour, sans oublier les photographes avides des lumières complexes et parfois magiques des "Hauts Pays", toutes les techniques ont été employées pour déployer aux yeux de tous le catalogue des merveilles Matheysines.

Rif_Bruyant_Merle
Clic gauche sur photo = agrandissement

Aquarelle de Madeleine Merle : Hameau du Rif Bruyant


Obiou_Sellon
Clic gauche sur photo = agrandissement

Obiou en Automne "selon" Marcelle Sellon



Glandu_Skorsky

Clic gauche sur dessin = agrandissement

Dessins humoristiques : Le célèbre alpiniste Matheysin Glandu de Gilbert Skorsky.

Espérons ici que les générations qui nous succéderont auront la chance d'exprimer, à leur tour, de nouvelles émotions…

Pour cela il faut, qu'aujourd'hui, nous soyons :
1) Suffisamment intelligents pour ne pas saccager irrémédiablement notre environnement, que nous soyons tous vigilants à ne pas ravager, plus encore, cette terre que nous avons reçue en héritage !
2) Que nous sachions transmettre, tous à notre façon, et avec nos compétences respectives, la petite flamme qui transformera "l'homme légume" passif et formaté par les médias et la "culture préfabriquée" en un honnête homme, responsable, respectueux des autres, gourmand d'apprentissage, de créations…

"La culture d'un groupe ne se confond plus avec la somme des connaissances et des pratiques que des gens ont présentes aujourd'hui dans leur mémoire – un ensemble relativement fragile et limité -. Elle comporte aussi tout le savoir déposé dans les livres (ainsi que dans les documents de toute nature) et qu'il est possible de ranimer à n'importe quel moment."
Paul CLAVAL, La Géographie culturelle, page 65 NATHAN, 1995

Postface relevée dans Mémoire d'Obiou n° 6 complétée par les commentaires suivant :
"Ranimer ce savoir et le faire partager par le plus grand nombre, c'est, à n'en pas douter, l'ambition de Mémoire d'Obiou."

Posté par firstblogalain à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]