Cet article pour expliquer comment un matheysin curieux peut apporter des informations sur le naufrage du Titanic…

Un article du Dauphiné Libéré du 22 avril 2014 a réveillé en moi un bien vieux souvenir…

 

DL_R_A_ICARD_220414

 

Dans cet article on parle de mémé Icard - Rose Amélie Icard- grenobloise habitant place Saint Bruno :

Rose Amélie Icard était l'une des rares survivantes françaises du naufrage du Titanic. Dame de compagnie d'une richissime américaine, Martha Stone veuve du président de la compagnie Bell, elle a parcouru le monde entier pour finalement embarquer à bord du Titanic. Le 14 avril 1912 le Titanic heurte un iceberg, 1500 personnes périssent dans la catastrophe. Ces terribles heures ont marqué la vie de Rose Amélie Icard. Elle a témoigné de cette terrible épreuve auprès de ses proches, de journalistes (Dauphiné Libéré en 1959) et a écrit en 1955 une lettre décrivant minutieusement le naufrage.

Neuf pages manuscrites qui, en ce moment, enflamment l'intérêt des sites d'information anglais. Ce document est posté sur le site "Reddit" en vue d’être traduit en anglais, en voici le lien :

http://www.reddit.com/r/French/comments/20qk9t/request_i_own_the_only_set_of_letters_written_by/cg5v0tp

Lien direct permettant de visualiser le fac-similé de la lettre : http://imgur.com/a/0FqDT#xCvxdMp

Cette lettre n'a, semble-t-il pas encore été totalement authentifiée… et je voudrais apporter ma petite contribution à ces recherches :

Mon cousin, René Reymond, chercheur-historien matheysin connu pour son abondante bibliographie (voir dans ce blog l'article intitulé : "Bibliographie René Reymond") et son insatiable curiosité a effectué un enregistrement de ce récit lu par Rose Amélie Icard en septembre 1955. Cet enregistrement de 9mn et 20 s correspond très exactement au texte couché sur les neuf feuillets et a obtenu le 3eme prix au concours international du meilleur enregistrement sonore à Paris en 1955. Il a été diffusé, en son temps, par l'Agence Générale d'Enregistrement Sonore, 16 place Vendôme à Paris 1er

Et par magie on peut encore l'écouter. Il est conservé dans la formidable caverne d'Ali Baba de l'INA; Voici le lien qui mène à l'enregistrement : http://boutique.ina.fr/audio/PHL10003552/recit-du-naufrage-du-titanic-par-une-rescapee.fr.html

Ce document arraché de l'oubli et enfoui sous les poussières du temps est très émouvant à écouter. Merci à René Reymond d'avoir su, en 1955, dénicher et consigner un si précieux témoignage….

Pour l'anecdote sachez que Rose Amélie Icard avait demandé à mon cousin, en dédommagement de ses efforts de lecture, de lui faire livrer sa provision de charbon pour l'hiver. (de l'anthracite de La Mure certainement !).